Virtual Utopia

Point n'est besoin d'être intelligent pour être cultivé, ni cultivé pour être intelligent.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fin de la grogne universitaire ??

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zazinet

avatar

Féminin Nombre de messages : 3608
Age : 49
Localisation : Haute-Vienne
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Fin de la grogne universitaire ??   Mer 20 Mai - 11:39

Le mouvement de contestation dans les universités s'essoufle. Le point sur la situation.


Où ça bloque, où ça débloque?
Mardi, seules les universités de Toulouse 2, Caen et Reims restaient bloquées. Dans ces facs, les examens devraient être reportés. Comme à Lyon 2, où la situation est revenue normale.
L'université Nancy 2, fonctionne, elle, à peu près normalement après un mouvement sur le campus Lettres lundi après-midi.
A l'université Sorbonne Paris-IV, l'assemblée générale, mardi, a décidé de la levée de la grève. Les modalités des examens n'ont pas encore été déterminées.

Les attentes demeurent

REUTERS/Gonzalo Fuentes

Des étudiants se rassemblent, à Paris, le 14 mai, durant les manifestations contre les réformes du gouvernement.

Même si les cours semblent reprendre un peu partout, pour les syndicats, le conflit n'est pas terminé. "Ce n'est pas parce qu'on assiste à une baisse des blocages que le gouvernement aura rempli sa mission", affirme Jean-Baptiste Prévost, président de l'Unef, principal syndicat étudiant. "Depuis 16 semaines, il (le gouvernement) a refusé de répondre aux inquiétudes des étudiants. Maintenant, il faut des gestes d'apaisement sur le fond", poursuit-il.
Même discours chez le principal syndicat des enseignants, Snesup-fsu."La mobilisation est toujours réelle chez les enseignants chercheurs, affirme son secrétaire général, Stéphane Tassel. Les batailles dépasseront les vacances d'été".

La question des examens non résolue
La tenue des examens, selon le calendrier initial arrêté en début d'année, dépendra surtout de la durée des mouvements selon les universités: plus les mouvements auront été longs et plus les chances de voir se tenir les examens en juin seront minces.
Plusieurs d'entre elles envisageaient, soit d'en alléger les contenus, soit, dans le pire des cas, de les faire passer à la rentrée.
De son côté, le gouvernement a voulu rassurer les étudiants lundi en octroyant un mois de bourse supplémentaire pour les étudiants boursiers. Les étudiants étrangers auront également la possibilité de se voir renouveler leur titre de séjour sans crainte d'annulation en raison de l'absentéisme.
Malgré les gestes du ministère, l'incertitude demeure chez certains étudiants, inquiets pour leur année, comme Fanny, étudiante en master de communication à Paris 3, qui se reconnaît "stressée". Opposée aux mouvement, elle ne cache pas son amertume et avoue ne pas comprendre que "certains étudiants prennent en otage tous les autres qui ont travaillé dur pour mériter leur année".
Selon Stéphane Tassel, la responsabilité de cette "crise" incombe au "gouvernement" car "ce qui était présenté comme une priorité est un échec". "Les réformes néo-libérales ont engagé un processus de déstructuration du milieu universitaire dont le perdant est la société, conclut-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coko
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 11053
Age : 56
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Fin de la grogne universitaire ??   Mer 20 Mai - 13:20

Va pas être un super cru cette année de promo Neutral

_________________
Aujourd'hui est le premier jour du reste de ta vie.
http://femmedanslacrise.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fin de la grogne universitaire ??
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Majorité :"la hargne, la rogne et la grogne"...
» Jacques Laporte quitte les Patriotes - Hockey Universitaire
» Campus universitaire : Comment obtenir une chambre ?
» Recensement des étudiants - année universitaire 2015-2016
» La problématique de l’enseignement supérieur Ayitien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Virtual Utopia :: DIVERS :: Actualité :: Actu en France et dans le Monde/Débats-
Sauter vers: